AccueilMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Mar 21 Fév 2012 - 19:54

15 mars 1998, très tôt le matin.

Sykes intégrée dans ses rangs, Macnair informé des nouvelles fonctions un peu spéciales qui l'attendaient, le Seigneur des Ténèbres les avait congédiés. Depuis la légère collation qu'elle avait faite du rongeur dont Nancy s'était servie pour sa petite démonstration de magie, Nagini n'avait pas quitté le tapis devant la cheminée. Elle se prélassait à la chaleur des flammes qui jetaient des éclats orangés sur ses écailles lisses et luisantes. Avec ses yeux fermés le reptile évoquait une monstrueuse allégorie de la paresse.

Dans le vieux manoir grinçant sous le poids des années, sombre comme la force maléfique qui l'occupait et s'était imprégnée dans chaque pierre de ses murs et dans chaque latte du parquet, Lord Voldemort attendit seul le retour des Mangemorts qu'il avait envoyés chez Rosenberg. Assis dans l'unique fauteuil que la pièce comportait, un de ces sièges au dossier noble des temps passés, il se contraignit à la patience alors que tout son être était fébrile. Il lui tardait de voir revenir Lestrange et Dolohov. Accompagnés si possible, mais même s'ils rentraient bredouilles le Seigneur des Ténèbres ne serait pas mécontent de leur retour. Ils lui permettraient au moins de se défouler avant de se remettre à fomenter un nouveau stratagème pour capturer la voyante. Le pouvoir de cette femme pouvait s'avérer d'un secours trop crucial pour y renoncer. Elle avait tracé la carte des Nanuaks dans une transe médiumnique ; elle pourrait Voir d'autres choses qui lui seraient utiles, tant pour la quête des reliques légendaires que pour contrer les assauts adverses. Voldemort comptait bien exploiter autant qu'il le pourrait ce don qui constituait une arme inespérée pour devancer ses ennemis. Si ce n'était pas dés ce matin, il devait avoir la main mise sur Rosenberg dans les jours qui venaient, avant que Satan n'apprenne son existence. Si le Dragon parvenait à la trouver avant lui, Voldemort savait que quasiment toutes ses chances de vaincre seraient anéanties. La carte qui était entrée en sa possession fournissait déjà de précieux renseignements en indiquant dans quelle région du globe trouver chacun des précieux objets, mais c'était loin d'être suffisant. Le temps pressait. Il était tout simplement impensable d'en perdre à écumer les routes de chaque pays au hasard en espérant trouver la cachette séculaire d'un Nanuak par un coup heureux de la fortune. Il fallait disposer des informations les plus précises possibles pour aller au plus efficace et s'emparer des reliques d'Alpha avant que quiconque n'ait pu réagir en face.

~Des passsssss ! On approche...~

Voldemort perçut le changement d'esprit de Nagini qui avait redressé la tête et regardait la porte avec intérêt. On frappa. Le dernier coup n'avait pas fini de résonner que le Lord se levait en donnant l'ordre à ses visiteurs d'entrer. Son regard s'embrasa de jubilation en se posant sur la voyante entravée en lévitation à quelques centimètres au dessus du sol devant Lestrange et Dolohov. Le cadavre de la jeune femme tuée par Nancy séparait les Mangemorts et leur prisonnière du Seigneur des Ténèbres.

- Quelle heureuse surprise ! commenta sa voix sifflante au timbre aigu, glaçante même lorsqu'elle exprimait une émotion positive. En l'occurrence, la joie du triomphe. Miss Rosenberg, veuillez croire en mes plus sincères vœux de bienvenue. Je suis confus pour le réveil brutal que je vous ai imposé. J'espère au moins que votre escorte s'est montrée galante.

Empreinte d'une ironie doucereuse, la voix de Lord Voldemort semblait porteuse d'un pouvoir magnétique. Tout comme son regard rougeoyant, vision terrifiante qui évoquait irrésistiblement un serpent qui dévorait sa proie des yeux avant de donner le coup mortel.

- Sa baguette, exigea Voldemort avec une élocution trainante en tendant la main devant lui.

Les doigts blafards se refermèrent sur la dernière défense de la voyante que Rabastan avançait. Le Seigneur des Ténèbres leva la baguette devant lui pour l'examiner.

- Intéressant... Du bouleau.

L'arbre qui symbolisait la purification et le renouveau. Mais aussi la communication avec l'au delà.
L'instrument de bois s'éleva dans les airs et disparut. L'attention du Seigneur des Ténèbres revint vers ses partisans. Rabastan lui tendit encore un petit sac, en précisant qu'il appartenait à leur prisonnière. Voldemort jeta à l'objet un regard incisif puis lui fit signe de le déposer au pied de son bureau.

- Laissez nous maintenant, ordonna-t-il et les deux hommes ne se firent pas prier. Ils s'inclinèrent et sortirent.

Lord Voldemort contemplait la captive avec un semblant de sourire. Une expression froide et cruelle. Malsaine. Il y eut un déclic. Le plus puissant mage noir du monde depuis Grindenwald n'avait jamais eu besoin de clé pour verrouiller les portes. Il n'eut pas besoin d'effectuer plus de gestes pour libérer Cassandre de ses liens. Comme animées d'une vie propre, les cordes se délièrent et tombèrent mollement. L'instant suivant, les pieds de la voyante retrouvaient le sol.

- Des présentations en bonne et due forme seraient de convenance, siffla Voldemort d'une voix douceâtre. Mais parfaitement inutiles, puisque nous savons déjà qui est l'autre... Venons-en plutôt à ce qui vous amène. Vous avez tracé la carte des Nanuaks. Vous avez le Troisième Œil, je sens votre pouvoir.. Dans la bouche de Voldemort, le mot « pouvoir » et les trois mots qui l'avaient précédé avaient été accentués d'une façon presque féroce, comme un avertissement. Un défi de prétendre le contraire. Il enviait Cassandre de posséder quelque chose que lui ne pourrait jamais avoir, malgré son niveau, malgré ses talents indéniables. Vous pouvez m'être d'un précieux secours pour réaliser bien des choses... Je suis prêt à vous accorder un traitement de faveur et à vous laisser une certaine liberté de mouvement si vous obéissez sagement à chacune de mes requêtes. Il va de soi que votre disposition ou indisposition à mon égard ne changera rien pour moi. Vous, en revanche, vous avez à y gagner ou tout à perdre. Mais je ne tiens surtout pas à influencer votre décision, termina-t-il dans un sourire dans lequel transparaissait clairement sarcasme et menace latente.
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : 25 ans

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Actuellement capturée chez Voldemort =(

Métier/Activité : Actuellement voyante privée de Voldemort =(

Statut du sang : Sang mêlé

Baguette : Bois de bouleau, couleur beige, très résistante à la flexion. 26.4 cm et ventricule de dragon !!

Patronus : Belette

Epouvantard : Voldemort qui la torture

avatar
Voyante humaine au service du Bien
Cassandre Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Mer 22 Fév 2012 - 11:43

    Quand les deux mangemorts les avaient emmenées avec Livia la jeune voyante avait essayé de les supplier de laisser son amie partir mais en vain Sad ils n'en avaient rien à faire de sa requête et elle se doutait bien de ce qui allait arriver à cette courageuse Livia... elle s'en voulait horriblement Livia était venue exprès pour elle, elle avait tout risqué et maintenant elle allait peut être y laisser la vie... La jeune voyante savait très bien ce qui allait lui arriver elle avait bien vu dans les yeux du plus vieux des deux mangemorts la lueur de désir qu'il entretenait pour son amie et nul besoin d'être voyante pour deviner... :pleure: Cassandre s'en voulait atrocement elle s'était excusée plus d'une fois auprès de son amie avant qu'elles ne soient séparées, peut être pour toujours... car Cassandre ne voulait rien dire à vous savez qui, elle savait bien qu'elle allait être amenée en face de lui et qu'elle devrait lui dire des choses sur les nanuaks et bien c'était hors de question :pff: elle préférait mourir plutot que l'aider en quoi que ce soit !!! :pff: bien sur elle se disait ça maintenant mais elle savait aussi que certains étaient plus courageux et plus déterminé qu'elle mais qu'ils avaient été vaincus par la torture... la douleur pouvait rendre fou et même faire avouer les pires des meurtres que l'on a même pas commis Sad
    C'est pourquoi la jeune voyante passa le reste du trajet à essayer de bloquer le troisième oeil, ce qu'elle ne réussit pas car elle voyait beaucoup de choses qui étaient arrivés à ces bourreaux bien qu'elle soit en train de léviter au dessus du sol...

    Avant qu'ils entrent dans le manoir de Voldemort la jeune voyante n'arrêtait pas de leur parler avec tout le venin dont elle pouvait être capable. Jamais personne ne l'avait vu si mauvaise mais elle pouvait l'être comme tout un chacun quand la situation se présentait et là pour elle on pouvait dire que la situation s'était présentée... Evil or Very Mad


      L'un aime l'autre qui ne l'aime pas, l'autre se retrouve sans l'objet de tous ses délices parce qu'il n'a pas su rester à la place de chien galeux qu'il a choisi d'occuper depuis son plus jeune âge !!! serviteurs à genoux qui vous croyez grands et libres, qui réclamez le respect alors que vous n'en avez pas une once de celui pour qui vous sacrifiez tout, vous méritez d'être si malheureux ! Estimez vous heureux de vivre ainsi, Dolohov habité d'un amour non réciproque et Lestrange à jamais dans le souvenir de cette nuit d'horreur, agenouille toi devant ton nouveau maitre car lui aussi t'asservis, chien puant !! l'enfer pour vous sera pire encore que cette vie misérable, ...


    Cassandre n'avait pas fini de les insulter elle aurait encore pu dire tout un tas de choses grâce à ce qu'elle avait vu mais il fallait croire que l'un d'eux l'en empêchait car comme ils rentraient elle se trouva tout à coup incapable de parler silent
    Quelques instants plus tard la jeune femme se trouva face à face avec Lord Voldemort et elle devint toute pâle et toute tremblante pale elle avait tellement entendu parler de lui en des termes atroces, c'était comme si un petit enfant se trouvait devant le grand méchant loup Sad elle s'attendait à cette rencontre bien sur mais des larmes lui montèrent dans les yeux, elle avait extrement peur Sad avec quelle voix horrible lui parlait il affraid il lui souhaitait des voeux de bienvenue d'un ton affreux qui donna des frissons dans tout le corps de la jeune femme et elle avait presque envie de demander aux mangemorts de l'emmener avec eux pour ne pas rester seule avec lui... en plus on lui prit sa baguette dont elle n'avait pas eu l'occasion de se servir mais pour quoi elle avait gardé de l'espoir Sad c'était complètement fini cette fois Sad Elle eut peur que vous savez qui ne veuille casser sa baguette et faillit crier qu'elle en avait besoin pour regarder l'avenir (ce qui n'était pas tout à fait vrai mais elle s'en servait quand même parfois) mais heureusement il sembla penser la même chose car il ne la cassa pas...
    Mais pourquoi pensait elle à sa baguette, cassée ou non celle ci ne lui servirait à rien car elle n'était pas prête de partir d'ici

    Voilà maintenant les mangemorts partaient et Cassandre avait une envie folle de les suivre mais bien sur elle ne le pouvait pas... toute tremblante d'avoir vu le puissant sorcier fermer la porte et la détacher sans avoir l'air d'avoir fait un seul sort, elle écouta d'une oreille le seigneur des ténèbres qui parlait en lançant des petits regards dérobés à son sac que Rabastan avait posé au pied du bureau... car elle avait vu le sac bouger, ça devait surement être Haricot qui se réveillait Sad le pauvre elle l'avait pris avec elle sans le vouloir pourquoi avait elle fait ça elle avait bien vu le serpent qui était dans la pièce et cet homme était si cruel c'était sur qu'il allait vouloir lui donner Haricot en casse croute
    Mais voilà que Voldemort lui disait qu'il était prêt à lui accorder un traitement de faveur... la jeune voyante aurait bien voulu mal lui parler comme elle l'avait fait avec les deux mangemorts mais elle avait bien trop peur Sad cependant si elle se montrait gentille et polie elle pourrait peut être obtenir la libération de Haricot et même de Livia... prenant son courage à deux mains elle dit d'une voix toute tremblante les yeux baissés car elle avait trop peur de le regarder :


      Le troisième oeil ne voit pas sur commande... il faut le ménager et il peut se passer des jours ou des semaines sans que je vois ce que vous me demandiez alors il ne faut pas être trop impatient... s'il vous plait mon hibou... laissez le partir... Sad


    Son petit sac bougeait très fort à présent et même si elle ne l'avait pas dit le grand sorcier aurait fini par le voir... elle avait très peur et elle espérait de tout coeur qu'il voudrait bien le laisser s'envoler et ne pas le donner à manger à Nagini :pleure: il allait peut être croire qu'elle était de bonne volonté et ce n'était pas vraiment le cas... mais de toute façon ce qu'elle disait était vrai, quelques fois elle voyait comme elle le voulait mais d'autres fois c'était totalement impossible !!! elle avait bien compris que Voldemort savait lire dans les pensées et elle avait compris que si elle voyait quelque chose d'important pour lui il le saurait très facilement, en regardant en elle... tout ce qu'elle avait à espérer c'était de ne rien voir du tout...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Jeu 8 Mar 2012 - 23:56

Spoiler:
 

Voldemort s'apprêtait à répliquer de sa voix glaciale que ça serait à lui de décider s'il la ménagerait ou pas et qu'il se passerait de ses conseils, mais le soudain changement de sujet lui fit hausser des sourcils inexistants. Si les voyantes étaient aussi extravagantes que le rapportaient les légendes depuis l'Antiquité il allait devoir apprendre à ne pas s'en agacer trop vite. Celle-ci commençait déjà à divaguer à propos d'un hibou.
Un coup d'œil vers Nagini qui avait redressé la tête et dardait sa langue fourchue pour sentir l'air chassa les doutes du Seigneur des Ténèbres. Si son serpent se conduisait ainsi, c'était que son sens olfactif développé avait détecté quelque chose de vivant, non une menace mais une proie potentielle. Même un grand aigle n'aurait pu faire de mal à Nagini. Elle n'était pas un reptile ordinaire... Son corps avait atteint des propensions imposantes pour un individu de son espèce et Nagini, comme les Nagas de l'hindouisme, était immortelle. Elle abritait un morceau de l'âme de Lord Voldemort. Rien ni personne ne pouvait la détruire. Du moins c'était ce que le Seigneur des Ténèbres imaginait, lui qui pensait toujours ses Horcruxes en sécurité.

Il savait que son journal intime avait été détruit à cause de la négligence de Lucius qui l'avait donné à la petite Ginny Weasley afin qu'elle sème le désordre à Poudlard, pensant que le Maitre ne reviendrait plus jamais, mais ignorait que le morceau d'âme contenu dans la bague des Gaunt avait été anéanti par Albus Dumbledore l'année de sa mort. Il ignorait aussi que le médaillon de Serpentard avait été dérobé par l'un de ses anciens Mangemorts félons et remplacé par un faux dans la vasque remplie de poison dans la grotte au bord de mer près de son ancien orphelinat. Le seul horcruxe pour lequel il s'était inquiété avait été la coupe de Poufsouffle, confiée au coffre fort des Lestrange et qu'il avait fait retirer par Rabastan dés qu'il avait constaté le changement d'allégeance de Bellatrix. Elle ne pouvait savoir la nature de l'antique récipient puisqu'elle ignorait qu'il avait fait des Horcruxes, mais le Lord ne voulait rien laisser au hasard, encore moins quelque chose dont dépendait fondamentalement sa survie. Quoique démente, la nouvelle damnée pouvait faire preuve d'une roublarde intelligence et déduire logiquement que la coupe avait plus de coût qu'elle ne laissait paraître si le Seigneur des Ténèbres la tenait pour précieuse.

Sans savoir que l'Ordre du Phénix était déjà au courant de son secret et s'était mis à la recherche des Horcruxes depuis de nombreux mois, Voldemort comptait éviter tout contact rapproché avec Rosenberg. La divination était la branche de la magie qui lui semblait la plus occulte, la plus incompréhensible. Certainement celle à laquelle il s'était le moins intéressée aussi. Malgré quelques tentatives pour Voir par lui-même, le Troisième Œil lui restait obstinément impénétrable et cela l'irritait prodigieusement. Lui, le plus grand sorcier du Monde, devrait tout de même être capable de pouvoir connaître son avenir sans recours à un tiers ! Il avait fini par se dire qu'à part une ou deux vraies voyantes par siècle, cette magie était de la fausse magie, indigne de l'intérêt de quelqu'un aussi puissant que lui, et n'y avait plus prêté d'attention que lorsqu'on lui avait appris qu'il existait une prophétie sur lui. Une prophétie qui annonçait la venue au monde de celui qui pourrait le vaincre. Mais ce garçon n'était plus, il ne l'avait pas tout à fait vaincu comme il l'espérait mais il était mort. Seule la fin comptait.
C'était l'unique élément divinatoire qui avait eu de l'importance dans sa vie. Le Seigneur des Ténèbres ne s'était pas attendu à devoir à nouveau se fier à cette magie et accusait des lacunes dans ses connaissances des capacités des devins -quels étaient exactement leurs pouvoirs ? Se contentaient-ils de lire l'avenir ?- et pour cette raison il avait décidé qu'il garderait toujours une distance physique entre lui et la jeune femme. Il ne voulait risquer qu'elle découvre l'existence des Horcruxes et leur emplacement par mégarde en le touchant. Même si ses capacités de légilimens et d'occlumens lui permettraient peut être de lui bloquer l'accès à ses souvenirs avant qu'elle n'ait le temps de trop en voir.

Suivant le regard de Nagini, Voldemort se retourna et ses yeux se posèrent sur le petit sac qui remuait dans un frémissement de tissu. Ce qui cherchait à en sortir se débattait frénétiquement. Chacun put entendre distinctement un ululement soulagé en même temps que l'ouverture s'agrandissait sous la pression interne qu'exerçait l'animal prisonnier. Un petit hibou bien en chair surgit, les plumes toutes ébouriffées et l'air vanné. Ses grands yeux d'ambre tombèrent sur le Seigneur des Ténèbres et cette vision parut l'effrayer car il recouvra subitement toute son énergie pour s'envoler en poussant une série de cris aigus. Il ne put aller loin, cependant. Il suffit de quelques secondes à Nagini qui le guettait de ses petits yeux noirs vicieux pour détendre les premiers anneaux de son corps et frapper. Éclair carnassier, elle le saisit au vol et se replia sur elle-même. Dans son horrible gueule posée sur son corps de quatre mètres, l'oiseau de nuit ulula faiblement, étouffé par la pression des mâchoires mais intact. Si les crochets du serpent s'étaient plantés dans son petit corps, tout aurait été fini. Le venin de Nagini était si destructeur que les blessures qu'elle infligeait ne se refermaient pas.

- Je suppose que tu parlais de ce hibou, sibylle, siffla Voldemort en se retournant vers Cassandre avec un petit sourire mauvais. Vas-tu Voir pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : 25 ans

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Actuellement capturée chez Voldemort =(

Métier/Activité : Actuellement voyante privée de Voldemort =(

Statut du sang : Sang mêlé

Baguette : Bois de bouleau, couleur beige, très résistante à la flexion. 26.4 cm et ventricule de dragon !!

Patronus : Belette

Epouvantard : Voldemort qui la torture

avatar
Voyante humaine au service du Bien
Cassandre Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Ven 23 Mar 2012 - 18:20

    Haricot venait de réussir à sortir du sac !! cheers mais malheureusement aucune fenêtre ne semblait ouverte alors il ne pourrait pas partir facilement, Cassandre devrait réussir à convaincre le seigneur des ténèbres de le laisser sortir et ce n'était pas gagné Sad elle se sentait aussi stressée que Haricot quand celui ci regarda partout autour de lui d'un air paniqué... mais elle ne s'attendait vraiment pas à ce que le serpent se déroule et l'attrape dans sa gueule !! affraid dès qu'elle vit cela elle poussa un cri effrayé et elle sentit des larmes monter dans ses yeux et couler le long de ses joues en moins de deux, elle croyait son pauvre Haricot mort Mais heureusement il bougeait encore dans la gueule du serpent même s'il avait du mal, Cassandre tourna son regard plein de larmes vers Lord Voldemort qui désormais lui faisait du chantage sur Haricot pour qu'elle voit

    Elle ne savait pas du tout quoi faire, comment pouvait elle lui promettre qu'elle verrait pour lui alors qu'elle ne controlait pas toujours entièrement son don ? Sad c'est ce qu'elle se disait pour se déculpabiliser cela... car au fond quand elle essayait vraiment de voir elle arrivait à voir, même si cela mettait du temps... depuis qu'elle avait appris à maitriser son don elle en faisait presque ce qu'elle voulait. Et justement à cause de cela la culpabilité était très forte car elle ne pouvait pas trahir l'ordre du phénix et même le monde entier juste pour la survie de Haricot qui n'était "que" un hibou :pleure:
    Que faire, elle était vraiment désespérée Sad elle ne voulait pas que Haricot meure dévoré devant elle... Alors devait elle accepter ?

    Elle se mit à réfléchir :hum: Puisque l'ordre du phénix avait voulu donner la carte à cet homme horrible, c'était pour lui donner une chance de trouver les nanuaks... sinon ils ne l'auraient pas fait :hum: donc si Cassandre aidait à trouver les nanuaks elle ne ferait rien d'autre que suivre la volonté première de l'ordre, non ?...
    Elle regarda le petit air effrayé de Haricot et dit, les yeux remplis de larmes et en reniflant Sad


      Si vous le laissez partir je ferai tout pour voir je vous promets


    Elle essaierait et si le Ciel ne voulait pas qu'elle voit alors elle ne verrait sans doute rien, tout comme elle n'avait rien vu quand elle avait beaucoup réfléchi sur ses mauvais pressentiments avant son kidnapping. Le camp d'Aslan lui-même voulait peut être que Voldemort se saisisse des nanuaks, peut être était ce pour cela qu'elle n'avait pas pu empêcher sa capture... et ce qui était sur c'était que Caelestis voulait que le seigneur des ténèbres ait la carte donc lui et les autres qui avaient voté savaient que cet homme serait peut être le seul capable de lutter contre Satan... en essayant de voir elle ne ferait que suivre ce que son camp voulait depuis un moment...

    Elle eut une pensée pour Livia et s'en voulait de ne rien demander pour elle... mais elle savait qu'elle était la prisonnière et réclamer la libération de Haricot était déjà beaucoup Sad jamais Voldemort ne voudrait que Livia soit libérée, elle ne pouvait pas demander une chose pareille de peur que leurs situations à toutes les deux ne s'aggravent Sad


      Laissez le partir par la fenêtre s'il vous plait il saura où aller pour qu'on s'occupe de lui Sad je verrai pour vous ça prendra peut être du temps mais j'y arriverai... Sad


    Elle était toute triste mais malgré toutes ses larmes elle voulait esayer de ne pas le montrer... elle ne savait pas si son choix était le bon ni si ses conclusions étaient bonnes... peut-être était elle hypocrite de se convaincre que son camp voulait que Voldemort trouve les nanuaks Sad peut être se disait elle cela uniquement pour sauver Haricot... mais elle ne voyait pas d'autres solutions et elle ne voulait surtout pas qu'il se fasse dévorer devant elle
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Ven 18 Mai 2012 - 13:45

L'affection que la voyante portait à son petit animal familier ne pouvait qu'inspirer du mépris au Seigneur des Ténèbres qui n'avait jamais aimé personne en dehors de lui-même. Si Nagini, tout animal majestueux qu'elle fut, s'attirait tant d'attention de sa part, c'était en partie parce qu'elle était une annexe de son âme.

- Et bien, finit-il par lancer avec un sourire et un ton caustiques. Je n'aurai jamais cru qu'on puisse ainsi supplier et se vendre pour un hibou. Présente-t-il un talent particulier, duquel le Phénix ne pourrait absolument pas se passer ? Un pouvoir quelconque qui en ferait un oiseau rare ? Lord Voldemort dévisagea sa jeune captive dans un silence brûlant. Non, bien sur que non.

Sa face de serpent avait retrouvé son sourire le plus horripilant, subtil alliage de suavité, de suffisance et d'ironie.

- Ce n'est qu'un petit hibou comme on en voit partout. Sans le moindre intérêt mais pour lequel sa maitresse semble prête à tous les sacrifices... J'ignorais que le Troisième Œil rendait sentimental à outrance, sibylle. Nagini n'en fera qu'une bouchée...

A en juger par l'expression du mage noir, la série de sifflements qui s'éleva de sa gorge pouvait signifier quelque chose comme « mange-le, régale-toi. » Docile, Nagini... ouvrit la gueule et libéra sa prise. En réalité le Lord lui avait ordonné l'exact contraire de ce qu'une personne ne parlant pas le fourchelangue aurait pu déduire de son expression et de ses intonations. Encore trop secoué par ce qui venait de lui arriver, le rapace resta immobile dans la gueule de son prédateur comme s'il se croyait déjà mort. La terreur le paralysait.

- Nagini n'en fera qu'une bouchée si tu refuses de travailler sérieusement à mes requêtes ou si je m'aperçois que tu essayes de me tromper..., poursuivit Voldemort du ton placide de celui qui domine le chantage. C'est pourquoi il restera te tenir compagnie. Mais n'attendons pas davantage pour nous mettre au travail...

Il tourna les talons, drapé dans son élégance noire, marcha jusqu'au bureau ancien qui trônait dans un coin de la pièce. Sur le dessus de cuir de couleur vert, le serpent-emblème de Salazar Serpentard semblait doué d'une vie propre à la lumière diffuse de la cheminée.

- Reconnais-tu ceci, sibylle ? Tel un prestidigitateur effrayant -et aux pouvoirs réels- il agita la main comme s'il jetait une pincée de quelque chose à terre, et une feuille de papier que Cassandre connaissait bien apparut entre ses doigts. La carte des Nanuaks. Il la posa sur le bureau, invita la jeune femme à s'approcher d'un geste du bras. Dis-moi... Que signifie ceci ?

Son index blafard, terminé par un ongle long au bord arrondi coupant, se posa sur une inscription dans un coin de la carte. « La lumière dans l'abime liquide illumine la voix des ensorceleuses. »
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : 25 ans

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Actuellement capturée chez Voldemort =(

Métier/Activité : Actuellement voyante privée de Voldemort =(

Statut du sang : Sang mêlé

Baguette : Bois de bouleau, couleur beige, très résistante à la flexion. 26.4 cm et ventricule de dragon !!

Patronus : Belette

Epouvantard : Voldemort qui la torture

avatar
Voyante humaine au service du Bien
Cassandre Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Mar 29 Mai 2012 - 15:01

    Se vendre pour un hibou... Cassandre eut très honte d'elle quand Voldemort lui dit cela car elle savait qu'il avait raison et elle semblait prête à trahir tous ses amis et collaborateurs juste pour la survie de Haricot Sad mais elle l'aimait énormément et forcément pour quelqu'un qui n'avait pas de coeur comme cet être ignoble c'était impossible d'aimer quelqu'un ! elle était sûre qu'il n'aimait même pas Nagini et même si c'était un serpent il avait le droit aussi d'être apprécié par son maitre :pff:
    Elle aurait voulu lui hurler dessus qu'elle aimait son hibou et que le troisième oeil ne la rendait pas sentimentale à outrance et qu'au contraire c'était lui qui était anormal et qui n'aimait personne !!! :pff: mais bien sûr elle eut bien trop peur et n'osa rien dire

    Le sang de la jeune voyante ne fit qu'un tour quand il lui dit que Haricot serait dévoré et son coeur battit très vite dans sa poitrine Sad elle était effrayée et terrorisée, les larmes lui montèrent aux yeux et elle eut d'horribles frissons en entendant cet être parler à Nagini en fourchelangue, elle imaginait que Haricot allait se faire engloutir alors elle ferma ses yeux embués de larmes pour ne pas assister à ce spectacle

    Mais elle n'entendit pas de cri de Haricot, toujours les yeux fermés elle se dit qu'au moins son petit hibou devait n'avoir rien senti tellement ça allait vite cependant la voix horriblement sifflante du seigneur des ténèbres reprit et elle comprit que Haricot n'était pas mort !! elle ouvrit vite les yeux et le vit tout terrorisé, pétrifié. Lord Voldemort lui fit du chantage en disant que si elle ne coopérait pas son hibou serait dévoré par Nagini. Cassandre était tremblante, elle ne savait vraiment pas quoi faire Sad

    Haricot mis à part, ses convictions de toujours lui commandaient de ne pas aider cet être qu'on ne pouvait même pas appeler homme et qui était responsable de la mort de tant de personne, de la destruction de tant de vies et de tant de familles... elle avait toujours grandi dans la peur de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom et c'était vraiment impensable pour elle de lui venir en aide affraid
    Mais d'un autre coté elle savait aussi que le seigneur des ténèbres et son propre camp avait le même ennemi, un ennemi très puissant qu'ils auraient beaucoup de mal à battre en restant chacun de leur coté. Bien sur il n'était pas question de combattre contre lui main dans la main mais désormais la grande priorité était de neutraliser Satan, même les actes de Voldemort et des mangemorts passaient après tellement la menace du dragon était grande.

    Elle ne savait toujours pas quoi faire quand vous-savez-qui lui tourna le dos pour aller jusqu'au bureau Sad elle ne pouvait pas décider juste pour la seule survie de Haricot, elle savait bien que l'avenir du monde ne pouvait pas reposer sur son affection pour son hibou même si elle l'aimait très très fort Sad
    le sorcier agita la main et une feuille apparut dans ses mains, d'un geste il invita Cassandre à avancer et celle-ci obéit toute tremblante. Elle n'aimait vraiment pas du tout l'idée d'être si proche de lui pale Il lui demanda ce que signifiait l'inscription qu'elle avait écrite alors qu'elle était en transe, le jour où Elaelle était chez elle et elle ne pouvait pas le dire là tout de suite en cet instant car elle ne le savait pas.


      C'est le seigneur Anael qui m'a fait écrire cela et lui seul pourra nous en donner la signification s'il estime qu'il faut que vous la sachiez...


    Cassandre regarda à nouveau cette inscription et resta pensive. Elle avait beau chercher le sens elle ne le comprenait pas vraiment, elle savait qu'il lui manquait des informations pour la comprendre Sad pourtant elle était spécialiste des paroles sibylline, elle même s'en servait parfois mais là vraiment elle ne trouvait pas silent Le fait qu'aucune idée ne lui vienne spontanément lui faisait se dire que là haut on avait décidé que Voldemort ne devait rien savoir et surtout pas cette information. Peut être que Caelestis s'était trompé en voulant lui donner cette carte Sad

    Mais tout à coup alors que cette pensée s'incrustait dans son esprit, Cassandre se tourna brusquement vers vous-savez-qui et le regarda dans les yeux comme elle n'aurait jamais osé le faire en temps normal affraid elle le fixa pendant quelques petites secondes puis se tourna vers la carte et posa ses mains dessus, le regard semblant fixer le morceau de papier alors que devant elle se passait tout un tas de choses qu'elle seule voyait.


      Je vois... Narnia. Une rivière rouge... des fant... non des esprits... qui se nourrissent de l'âme des victimes qu'ils ont ensorcelées... je vois des yeux... une main qui les prend, le corps remonte avec difficulté car les esprits veulent l'emmener... C'est une femme. Elle vous trahit. Une dispute. Un rachat. Une sorte d'amour. Les yeux sont un cadeau... Comme si elle avait oublié toute sa peur, Cassandre se tourna à nouveau vers vous-savez-qui et le regarda droit dans les yeux pour lui affirmer d'une voix ferme, comme une égale : Ces yeux sont un nanuak que Bellatrix Lestrange a été chercher dans la rivière sanguinolente pour le ramener à Satan. Elle a réussi.



    Cassandre n'attendit pas que Voldemort lui dise quoi que ce soit, elle alla ramasser Haricot avant de s'asseoir sur un vieux meuble poussiéreux, mis le hibou sur ses genoux et le caressa. Désormais Nagini la suivrait partout, soit, si elle avait la certitude que le serpent ne mangerait pas Haricot sans raison elle accepterait sa présence. Elle avait compris maintenant... compris que là haut on voulait qu'elle apporte son concours à celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Et elle aurait du le comprendre depuis longtemps !! No si ça n'était pas le cas elle aurait pu empêcher son kidnapping, elle l'aurait vu depuis plus longtemps dans la journée et aurait pu se cacher. Or elle n'avait vu quelque chose que quand les mangemorts arrivaient près de chez elle, il était déjà trop tard pour s'enfuir... c'était son destin d'être ici et d'informer vous-savez-qui, dans cette guerre Cassandre était un instrument et il fallait qu'elle le comprenne Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Mer 30 Mai 2012 - 23:59

Le Mangemort Ethan Luccio lui avait déjà rapporté la signification de l'inscription, le Seigneur des Ténèbres ne l'avait demandée à Rosenberg que pour s'assurer de sa bonne volonté à coopérer. Comme elle prétendait ne pas être capable de la redonner, il faillit s'énerver tout de suite et lui passer le goût d'essayer de le leurrer par quelques doloris corsés. La divination était la branche de la Magie dans laquelle Lord Voldemort avait le plus de carences dans ses connaissances ; il ne pouvait pas croire que Cassandre oubliait ses propres prédictions ni que son pouvoir était si puissant qu'il lui permettait la communication avec le monde des anges.
Il comprit tout de même qu'elle avait une vision à l'instant où elle se tourna vers lui avec un regard différent de celui auquel il s'était déjà habitué. Tout ouïe, et contemplant très attentivement le visage de la voyante, il se concentra sur ses paroles et essaya de visualiser ce qu'elle racontait, de rassembler toutes les pièces du puzzle pour avoir un aperçu clair de l'ensemble.

Il n'eut pas à douter longtemps de l'identité de cette femme qui le trahissait par amour pour se racheter aux yeux de quelqu'un dans le court récit de la sybille... Le nom de celle qui fut un temps sa première lieutenant fut explicitement prononcé. Bellatrix. Voldemort avait déjà plus d'une dent contre elle depuis la mort de Potter, où elle s'était clairement dressée contre ses anciens camarades pour défendre Satan -comme si le Démon avait besoin d'être protégé- et il sentit l'onde brûlante de la colère déferler en lui. Non seulement l'un des Nanuaks était déjà perdu, mais en plus par la faute de cette petite écervelée qui le trahissait pour la deuxième fois - au moins !
Durant quelques instants, le mage noir s'égara dans les ruminations féroces d'un projet de vengeance. Bellatrix avait beau avoir été une sorcière excellente, il était toujours le plus fort. Encore plus maintenant que sa damnation risquait de lui faire perdre ses pouvoirs magiques. Satan n'en avait pas fait sa Reine comme elle semblait désespérément vouloir le croire (ou bien les enfers auraient tout un essaim de personnages de rang royal au regard du tableau de chasse de leur souverain), elle n'était qu'une courtisane parmi les autres. Peut être la favorite du moment pour la sensation de nouveauté qu'elle apportait à Satan et pour l'immense service qu'elle lui avait rendu en lui ramenant un Nanuak, mais Voldemort était convaincu que cette passion apparente serait aussi peu pérenne qu'un feu de paille. Le Démon était réputé pour son caractère volage, il se lassait rapidement. Attendre simplement qu'il la délaisse comme il l'avait fait pour toutes les autres -à quelques exceptions près selon la rumeur- était peut être la meilleure des choses à faire. Il n'avait pas le temps de lui courir après pour lui faire payer lui-même ses multiples trahisons mais Bellatrix avait l'air si éprise du Dragon qu'elle ne pourrait que souffrir atrocement de passer du statut de favorite à celui de compagne jetée comme un jouet cassé. Alors, Voldemort espérait qu'elle regretterait.

- Nous n'en avons pas fini, sibylle, siffla-t-il d'un ton féroce. Tu te reposeras quand je t'en donnerai l'autorisation. Tu dois Voir avec plus de précision la cachette d'au moins l'un des Nanuaks encore susceptibles d'être trouvés ! Je sais que Satan en possède déjà deux.
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : 25 ans

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Actuellement capturée chez Voldemort =(

Métier/Activité : Actuellement voyante privée de Voldemort =(

Statut du sang : Sang mêlé

Baguette : Bois de bouleau, couleur beige, très résistante à la flexion. 26.4 cm et ventricule de dragon !!

Patronus : Belette

Epouvantard : Voldemort qui la torture

avatar
Voyante humaine au service du Bien
Cassandre Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Dim 3 Juin 2012 - 13:05

    Voilà cela commençait déjà il la prenait pour son esclave et ne la laissait même pas deux minutes s'occuper du pauvre Haricot qui était traumatisé si cela avait été quelqu'un d'autre elle lui aurait sans doute dit qu'elle n'était pas à sa disposition surtout vu comment il était aimable :pff: mais bien sur encore une fois elle n'eut pas assez de courage pour dire à cette personne là ses 4 vérités, elle savait très bien que celui-dont-on-ne-doit-prononcer-le-nom ne se remettrait jamais en question, ça jamais !! et au contraire elle se ferait torturer alors il fallait mieux qu'elle ne dise rien et obéisse sans broncher Sad en plus il se mettait à la tutoyer alors qu'au début il était poli et la vouvoyait !! où était passée sa politesse ?? :pff:

    Elle se releva mais garda son petit Haricot serré contre elle. Elle n'osait pas regarder Voldemort en fait elle n'imaginait même pas qu'elle avait cet être juste à coté d'elle et qu'il lui parlait !! chaque fois qu'elle avait pu s'imaginer cette chose elle se disait qu'elle ne survivrait pas plus de deux secondes avec cet homme si près d'elle affraid mais en fait comme elle avait le don il avait besoin d'elle, tout ce qu'elle espérait c'est qu'elle ne serait pas obligée de voir l'emplacement de chaque nanuak et puis qu'après il la tuerait :pleure:

    Regardant la carte et ne tournant pas une seule seconde son regard vers vous savez qui, la jeune voyante dit d'une voix faible car elle avait peur :


      Je vais essayer d'accord mais vous savez que le troisième oeil ne voit pas toujours ce qu'il veut sur commande ! si je ne vois rien il faudra réessayer dans quelques heures ou demain, l'ambiance de la pièce compte beaucoup et d'ailleurs il est plus facile de voir dans une pièce accueillante et confortable !!! En disant cela la jeune femme espérait que cela pousserait le lord à faire un peu de ménage car il était vrai que c'était très poussiéreux et ce n'était pas les meilleures conditions pour faire fonctionner ce don capricieux qu'est le don de voyance, d'autant plus qu'elle avait Haricot tout tremblant auprès d'elle et la menace de Nagini pas loin silent
      Il me faut mes instruments mais il est possible que je vois quelque chose sans instruments, quoi qu'il se passe il faudra que vous reteniez bien tout ce que je dis car il se peut que j'oublie des choses après ou même que j'oublie tout.


    Cassandre se leva en gardant toujours Haricot près d'elle et alla chercher son petit sac où son hibou était encore enfermés quelques minutes auparavant. Elle fouilla longuement et en sortit sa boule de cristal, son pendule et son jeu de cartes. Il faudrait qu'elle pense à demander à son hote de quoi faire du thé mais elle avait un peu peur et puis pour l'instant elle pourrait peut être s'en sortir juste avec ces quelques objets
    Elle avait aussi pour habitude de se servir de sa baguette magique pour faire de la voyance mais elle savait que ce n'était même pas la peine d'en parler à vous-savez-qui, jamais il ne voudrait lui prêter une baguette magique, il ne lui ferait pas confiance et c'est vrai que si Cassandre avait une baguette peut être qu'elle oserait tenter plus de choses pour s'enfuir, bien qu'elle n'ait aucune chance car les sorts qui l'empêchaient de partir devaient être plus forts que sa petite magie de base Sad

    La jeune femme posa Haricot sur la table, tout près d'elle, celui ci se montra très sage et ne bougea pas d'un poil Laughing elle s'assit à une chaise et prit la carte. Elle n'avait pas demandé la permission mais s'il voulait qu'elle voit alors il fallait qu'il la laisse prendre les choses en main :pff: Le premier instrument qu'elle prit fut son pendule, qu'elle tint sans bouger au dessus de la carte des nanuaks qu'elle avait dessinée. Le pendule ne bougea pas. Ce serait encore 10 ans auparavant Cassandre se serait impatientée ou aurait arrêté en se disant que le troisième oeil refusait de marcher maintenant mais à présent elle avait beaucoup plus d'expérience et savait qu'elle devait être patiente
    Au bout d'une très longue minute de silence complet dans la pièce, le pendue commença à osciller I love you il bougeait doucement puis de plus en plus vite, bon nombre des camarades de Cassandre qui avaient vu ce phénomène étaient partis en courant, complètement effrayés et se disant qu'elle était sans doute possédée affraid mais la jeune femme ne pensa pas à tout cela, elle se concentra très fort et le pendule, alors qu'il bougeait très vite, s'arrêta d'un coup net et pas naturel sur le symbole du nanuak dessiné sur la Russie. Au bout du doigt de la jeune femme, le pendule faisait un angle de 60 degrés et ne bougeait pas alors qu'un objet normal, attiré par la gravité, n'aurait jamais fait une chose pareille.
    Cassandre attendit encore quelques instants pour voir si son pendule ne voulait pas lui dire autre chose et puis ni une ni deux, elle attrapa sa boule de cristal !


      Il me faut une carte de la Russie !! une carte très précise de la Russie !!!


    Lord Voldemort n'eut pas le temps de lui donner sa carte que déjà tout un tas de chose se passait dans la boule de cristal. Très vite Cassandre se mit à dire tout ce qu'elle voyait car elle savait qu'elle pouvait l'oublier tout comme elle pouvait s'en rappeler, c'était aléatoire et quand elle était seule elle utilisait un système d'enregistrement pour pouvoir écouter par la suite tout ce qu'elle avait vu.


      De la neige. C'est une zone froide, il doit faire -20 degrés, c'est un petit village. Le pré au lard des russes... la maison est... petite en bois. Je rentre dans la maison je vois... la grand mère, le couple, 6 enfants et deux petits enfants... Papa et maman sont... frères et soeurs... mémé est cousine de pépé... mais pépé est mort je vois... je vois Milena elle a 20 ans elle accouche du petit bébé et le papa du bébé est son frère. Beaucoup d'inceste, je vois beaucoup beaucoup d'inceste... L'autre enfant est de papa et de sa fille de 15 ans... plaisir dans l'inceste pour tous mais aussi des viols parfois... papa viole maman avec fils... mémé initie son petit fils... il y a de la violence, papa torture beaucoup... endoloris tous les jours... personne ne va les voir car ils sont fous et violents... du sexe, encore du sexe partout, tout le temps... beaucoup d'enfants naissent et meurent, papa les sacrifie... ils sont fous à cause de...



    Cassandre détourna violemment son regard de la boule de cristal, elle voyait souvent des choses horribles mais elle ne les voyait jamais avec indifférence, même si elle avait l'habitude elle était toujours très mal à l'aise de toutes les horreurs humaines qu'elle voyait Sad
    Elle respira profondément pendant plusieurs instants, revoyant sans le vouloir ces viols et ses tortures devant son visage puis elle se sentit calmée et regarda à nouveau sa boule de cristal. Comme si elles l'avaient attendue, les images reprirent Sad entre temps elle avait eu une carte plus précise de la Russie donc elle avait pris dans la main gauche son pendule pour qu'il la guide tandis qu'elle continuait de regarder en même temps ce qu'il se passait dans cette famille de fous.


      Plus aucun employé du ministère ne veut aller les voir... ils ressortent horrifiés et ensorcelés... papa est fou mais il est très grand sorcier... très grande violence comme tous ses enfants. Le nanuak est... je le cherche mais... je vais au poulailler... les poules ont... à cet instant elle ne parla pas pendant au moins 30 secondes, puis quand elle se remit à parler c'était avec un débit très rapide : je suis dans la maison, j'ai un oeuf... gris... dur... un oeuf en pierre... j'ai trouvé l'oeuf dans la chambre... je jouais... un trou... le lit... papa me voit et il crie c'est du russe j'ai... il me frappe et pose l'oeuf il est très énervé alors je... me mets à quatre pattes sur le lit et je soulève ma... il faut qu'il se calme alors je soulève... il rentre d'abord un d...



    Le coeur battant à tout rompre, Cassandre arrêta de regarder la boule de cristal et ferma les yeux devant elle. Elle respira longuement et profondément, des tremblements parcouraient son corps alors qu'elle revoyait les scènes de la vie quotidienne de ces pauvres gens pale l'inceste les avait rendus complètement fous, déséquilibrés et pervers, mais peut être que l'oeuf y était aussi pour quelque chose ?... la jeune femme mit un moment avant de reprendre ses esprits et de réussir à chasser ce qu'elle avait vu. Parfois elle oubliait ce qu'elle voyait, d'autres fois non mais cette fois elle aurait mille fois préféré tout oublier Elle ne pensa à regarder son pendule que quand elle fut calmée, celui ci vibrait au dessus d'un point sur la carte depuis quelques temps sans qu'elle s'intéresse à lui, il s'impatientait. Elle regarda attentivement la carte puis dit :


      Le pendule vibre, cela veut dire que le village dont je vous ai parlé n'est pas sur la carte mais il est dans ces environs. Je ne vois pas son nom entier mais je sais qu'il y a "ska"... ou "omska"... je n'arrive pas à être plus précise pour le moment silent
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Mer 6 Juin 2012 - 16:09

Le Seigneur des Ténèbres avait bien tenté de suivre le récit de la voyante en scrutant lui aussi la boule de cristal, plissant les yeux pour tenter de mieux distinguer ce qui se tramait à l'intérieur du petit théâtre sphérique, mais les volutes de fumée qui y tournoyaient restaient obstinément vides de sens pour son esprit dépourvu de Troisième Œil. Il en avait éprouvé une nouvelle pointe de jalousie à l'égard de Cassandre mais le sinistre sentiment était resté tapi au fond de ses entrailles maléfiques, dilué dans son extrême concentration. Pendu aux lèvres de la sibylle, qu'il regardait ainsi que la carte et le pendule à intervalles réguliers, Lord Voldemort supposait que tout, des termes au ton employés avait son importance dans la manifestation d'un tel don et il avait écouté chaque mot prononcé avec une attention accrue pour pouvoir s'en rappeler le plus exactement possible. Il songeait déjà à emprunter une pensine à l'un de ses Mangemorts comme garantie supplémentaire. La lutte qui ne devait connaître qu'un seul vainqueur pour la suprématie était enclenchée et rien ne devait être laissé au hasard. Ni information ni bras armés. Cela allait énormément en coûter au mage noir de devoir prendre en considération la santé et la vie de ses serviteurs, même si ce ne serait ni par altruisme ni par affection pour eux mais pour des fins utilitaires. S'ils mouraient ses chances de trouver les Nanuaks et de vaincre Satan s'aminciraient de façon dramatique et chaque nouveau défunt constituerait une force de plus dans les rangs de son ennemi. Peut-être la voyante pourrait-elle trouver un moyen de duper Asmar, le gardien loup de l'Au-Delà chargé de la pesée des âmes ? A en croire certains mythes ce n'était pas impossible, quelques créatures avaient déjà réussi à empêcher la destinée normale d'une âme de suivre son cours. Principalement des démons, mais de puissants mages aussi. Et si la légende la plus folle du monde s'était révélée vraie... ce serait idiot de ne pas vérifier la véracité des autres parmi celles qui pourraient lui servir.

Après de longues minutes d'un silence méditatif, Voldemort estima osciller entre satisfaction et besoin d'un peu plus d'éléments.

- J'enverrai des hommes chercher les instruments dont tu auras besoin, sibylle. Tu leur feras une liste très précise de tout ce qu'il te faut et ils te le ramèneront dans la journée. Et puisque je vais te laisser la liberté d'aller et venir comme bon te semble à l'intérieur du manoir, sauf dans les salles souterraines, à ton gré de faire ce que tu estimes nécessaire pour rendre l'environnement plus agréable à ton pouvoir. Il eut un sourire persifleur. Sans baguette, naturellement. Mais pas tout de suite. Tu réessayeras de préciser la localisation de ce village dans quelques heures, je ne voudrais pas brusquer le Troisième Œil, même si le temps presse... Son sourire caustique et sa voix doucereuse auraient donné envie de tout retenter à n'importe quel Mangemort. L'ordre tomba comme un couperet : Vois ce qui protège le Nanuak. Juste une famille de fous incestueux ?

La violence rapportée par les propos de Cassandre ne l'avait pas ému. Une folie furieuse habitait ces russes mais ils ne pouvaient pas être si dangereux que ça pour des adversaires comme les Mangemorts ou les damnés. Il devait y avoir quelque chose d'autre pour protéger la relique. Une créature de cauchemar, un enchantement antique... A moins que le Nanuak ne se protège lui-même en rendant les gens qui l'approchaient fous, par exemple.

Depuis le ciel d'où il observait la scène avec ses collègues, l'Archange Anaël secoua la tête de dépit. Combien de fois Lord Voldemort devrait-il se tromper pour apprendre à ne plus sous-estimer les autres ..?
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : 25 ans

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Actuellement capturée chez Voldemort =(

Métier/Activité : Actuellement voyante privée de Voldemort =(

Statut du sang : Sang mêlé

Baguette : Bois de bouleau, couleur beige, très résistante à la flexion. 26.4 cm et ventricule de dragon !!

Patronus : Belette

Epouvantard : Voldemort qui la torture

avatar
Voyante humaine au service du Bien
Cassandre Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Jeu 7 Juin 2012 - 17:20

    Cassandre n'aimait pas du tout mais alors pas du tout comment celui-dont-on-ne-doit-prononcer-le-nom lui parlait elle avait l'impression qu'à chaque mot qu'il prononçait il se moquait d'elle et elle se sentait toute faible et impuissante face à lui Et elle était vraiment très triste car elle se disait qu'elle n'était pas prête de sortir d'ici... En effet si elle voyait des choses c'était grâce à son talent en divination mais c'était aussi surement parce que là haut on ne l'empêchait pas de voir, au contraire on l'aidait pour qu'elle fasse ce travail de son mieux. Ce qui voulait dire qu'ils voulaient que vous-savez-qui soit informé de tout ce qu'il avait besoin de savoir pour les nanuaks et donc qu'elle avait encore du pain sur la planche Sad si seulement elle avait pu rester chez elle et lui envoyer par lettre un résumé de ses visions c'était vraiment horrible qu'elle soit enfermée dans cet endroit sombre et poussiéreux mais surtout avec un être aussi ignoble qu'elle avait haït toute sa vie :pleure:
    Mais elle savait qu'elle pouvait s'estimer heureuse... visiblement elle ne serait pas victime de violences (si elle ne se montrait pas trop insolente) et ni de viols... enfin ça c'est qu'elle pensait et elle espérait de tout coeur ne pas se tromper !! pale elle savait que tous n'avaient pas cette chance et en pensant à sa pauvre amie Livia qui en voyait surement de toutes les couleurs, la jeune voyante ne put retenir une grosse larme de couler sur sa joue, larme qu'elle essuya d'un revers de main en espérant que le seigneur des ténèbres ne l'avait pas vue Sad

    Il lui demanda de voir encore et elle essaya de regarder à nouveau dans sa boule de cristal, après de longues minutes d'essai infructueux elle dit tout simplement à vous-savez-qui qu'il faudrait réessayer plus tard, le troisième oeil n'étant pas toujours à la disposition de ceux qui en avaient besoin. Alors sur sa demande elle sortit de la pièce, ramassant ses affaires ainsi que son petit Haricot I love you en sortant elle jeta un oeil horrifié sur le cadavre de la femme, se doutant de son sort :pleure: dans quel endroit était elle donc tombée

    Cassandre se mit donc à visiter un peu le manoir. Elle gardait Haricot serré contre elle pour le rassurer et lui montrer qu'il ne leur arriverait rien... même si elle n'en était pas sûre elle même No
    Tout ici était très poussiéreux, on sentait très fort l'odeur de poussière et même les carreaux laissaient à peine passer la lumière tant ils étaient sales pale Cassandre aurait du pain sur la planche si elle devait faire tout le ménage comme une moldue mais au moins elle aurait de quoi s'occuper et surtout rendre son environnement plus agréable !! pour elle, pour Haricot, pour le don aussi. Elle frappa à la porte de chaque pièce bien qu'elle se doutait qu'il n'y avait personne et y rentrait à chaque fois pour regarder la pièce et son état... celui-dont-on-ne-doit-prononcer-le-nom ne lui avait pas attribué de chambre et elle espérait pouvoir la choisir, cela serait bénéfique pour elle car elle devait se chouchouter un peu si elle souhaitait être plus réceptive aux divers messages qu'elle pouvait recevoir de toute part silent en ouvrant une des pièces elle eut la vision horrible d'une mort sanglante qui s'était passée ici ou dans les pièces souterraines Sad elle referma tout de suite la porte, ne voulant pas en savoir davantage !!
    Après avoir visité tout le manoir (sauf les salles souterraines qui lui étaient interdites, elles ne voulait pas faire comme dans barbe bleue Shocked Laughing ) elle retourna vers une des pièces poussiéreuses, celle où son instinct la poussait le plus. Elle disposait d'un grand lit, une armoire, une commode, un bureau et une chaise. Tout ce mobilier semblait dater de plusieurs siècles et était rempli de poussière, même les rideaux et les draps étaient dans un état lamentable silent mais c'était dans cet endroit que Cassandre se sentait le mieux, elle décida donc de s'installer ici !! Very Happy

    Sortant de son petit sac un vieux pyjama à elle, elle commença à épouster le bureau et la commode. Son pyjama se trouva en moins de deux tout noir et tout dégoutant :/ elle le jeta dans un coin, sortit de son sac un morceau de parchemin et une plume et fit la liste de tout ce dont elle aurait besoin pour son séjour ici !!

    Quand elle eut fini elle essaya à nouveau de regarder dans sa boule de cristal pour répondre à la question que lui avait posé vous-savez-qui, à savoir quels enchantements pouvaient protéger le nanuak oeuf silent elle se concentra pendant un moment et arriva enfin à voir quelque chose !! attrapant Haricot, le tarot et la boule de cristal, elle repartit vers la pièce où elle était avec le seigneur des ténèbres tout à l'heure, frappa à la porte et rentra quand elle en eut l'autorisation. Elle s'arrêta sur place quand elle vit que Nagini était en train d'engloutir le corps de la femme morte pale Sad puis, essayant de ne pas trop se laisser impressionner, elle s'approcha un peu mais pas trop près de vous-savez-qui.


      J'ai trouvé ce que vous me demandiez. Regardez quand je pense à cette famille, la carte que je tire. Au hasard, sans regarder ses cartes, elle mélangea et sortit une carte : le diable. Elle réitéra l'opération et sortit à nouveau le diable et une troisième fois encore pour montrer à vous-savez-qui que ce n'était pas un hasard. Le diable signifie une personne avec beaucoup de désirs charnels, une sexualité malsaine, cela nous l'aurons compris, mais nous ne sommes pas allés au fond des choses tout à l'heure. En fait ils ne sont pas incestueux parce qu'ils sont fous. Ils sont incestueux parce qu'ils ont été choisi depuis des générations comme gardiens du nanuak et que la proximité du nanuak fait tout oublier et donne des irrépressibles envies d'avoir... des rapports charnels. Cette famille a quelques instants de lucidité car ils sont nés dedans mais ils passent le plus clair de leur temps à cela et quelqu'un qui s'approche de trop près de leur maison ne pense qu'à ça aussi. Ça a peut être l'air... peu, mais je peux vous assurer que même le plus chaste de vos mangemorts oublierait totalement sa mission s'il franchi le seuil de cette porte. La proximité de l'oeuf fait tout oublier à l'exception d'une chose... les rapports. Elle regarda sa boule de cristal, pensive. Je n'ai pas d'idées pour échapper à ce sortilège. Même les personnes asexuelles ressentent le besoin d'avoir des relations par moment mais sauf que ce n'est pas pour le plaisir mais juste pour se...


    La jeune femme se tut, complètement gênée de se dire qu'elle avait une conversation pareille avec vous-savez-qui Embarassed mais elle n'avait vraiment pas d'idées pour pouvoir échapper aux effets de ce nanuak lubrique, elle n'était qu'une humaine après tout Elle laissa Lord Voldemort à ses songes, se disant qu'il connaissait peut être des sortilèges de magie noire ou même de magie défensive pouvant permettre à ses hommes de ne pas être affectés par les effets du nanuak. Elle lui avait dit ce qu'elle était capable de lui dire après le reste elle s'en lavait les mains :pff:
    Attendant quelques instants, elle dit d'une petite voix un peu timide car elle avait peur de se faire disputer :


      J'ai regardé un peu le manoir et si vous le voulez bien j'aimerais bien m'installer dans la deuxième pièce après la cuisine, dit elle sans préciser qu'en fait elle s'était déjà installée avec toutes ses affaires et qu'elle avait même réfléchi à une nouvelle décoration quand tout serait propre Laughing et voilà la liste que vous m'avez demandée... Est ce que vous avez l'électricité ? si je dois tout faire sans baguette comme une moldue j'aurais besoin d'électricité... Embarassed


    Sans s'approcher trop près de son hôte, elle déposa sa liste sur la table puis s'éloigna très vite. Elle espérait vraiment qu'il avait l'électricité sinon elle serait bien embêtée Sad heureusement que son père était un enfant de moldus et qu'il lui avait appris comment s'en sortir sans la magie !! Son parchemin, très long, contenait les choses suivantes :


  • miamhibou
  • cage pour Haricot la nuit
  • chiffons (beaucoup !!)
  • éponges
  • serpillières
  • balai
  • balai raclette
  • seau
  • produit vaisselle
  • produit pour laver par terre
  • mr propre toutes surfaces
  • produit pour laver les vitres
  • machine à laver
  • bidon de lessive
  • séchoir
  • pinces à linge
  • aspirateur
  • sacs poubelles
  • tablier
  • gel douche ma sorcière bien aimée parfum vanille (ou fruit de la passion)
  • shampooing ma sorcière bien aimée pour cheveux secs et rebelles
  • après shampooing ma sorcière bien aimée pour cheveux secs et rebelles
  • eau de toilette la fée du printemps
  • sèche cheveux
  • crème hydratante corps et visage Raiponce
  • déodorant Raiponce (parfum vanille ou mangue)
  • serviettes de bain (petites et grandes)
  • prévenir madame guipure que je ne peux plus venir travailler
  • aller chercher chez moi des vêtements svp merci !
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Ven 13 Juil 2012 - 21:12

Spoiler:
 

Au retour de Cassandre, Voldemort, debout à coté de son bureau sur lequel était toujours étalée la carte des Nanuaks, faisait des plans sur la comète avec ce qu'elle lui avait déjà appris. Quelque part en Russie, dans un village au nom contenant « ska » ou « omska », une famille de dégénérés mentaux obsédés sexuel détenait l'une des sept reliques d'Alpha. Il avait eu beau chercher une inscription concordant avec les indications de la sibylle sur la carte de Russie qu'il possédait, il n'avait rien trouvé à part une ville du nom de Omsk, bien trop grande pour correspondre à ce qu'il cherchait. Aussi comptait-il une fois de plus sur les talents de Cassandre, dorénavant son plus précieux instrument, pour obtenir de plus amples informations sur l'espace géographique. Même si leur vie ne revêtait aucune sorte d'importance sentimentale à ses yeux, le Seigneur des Ténèbres refusait de lâcher ses Mangemorts comme ça à l'aveuglette. La Russie était immense et si le village qui les intéressait était trop petit pour figurer sur une carte du pays, ce serait comme les faire chercher, sans baguette, un vif d'or dans une chaine montagneuse peuplée de Suédois à museau court. Leurs effectifs avaient déjà diminué de plus de la moitié alors que ceux de l'Ennemi ne cessaient de croître, Voldemort avait conscience qu'il lui fallait prendre soin de ceux qui lui restaient en attendant de pouvoir introduire du sang frais dans ses rangs. Fort heureusement l'aubaine était imminente. Dés que le Ministère de la Magie serait passé sous son contrôle, il ferait éclater la vérité. Il avertirait la population magique de la nature de la menace qui planait au dessus d'elle, s'érigeant en nouveau Saint-Georges, seul Homme entre tous capable de pourfendre le Dragon, et court-circuiterait le Phénix par la même occasion. Aussi braves qu'ils avaient passé au début de cette guerre aux yeux du peuple, les membres de l'Ordre chuteraient du statut de héros à celui de parias ; il se dirait partout qu'ils avaient dissimulé des informations capitales à la population. Peu importerait les raisons de leur silence, le Seigneur des Ténèbres était persuadé qu'il n'aurait aucun mal à les diaboliser dans l'hystérie collective qui saisirait le pays à l'annonce du retour de Satan. La foule ne pouvait tout savoir de ce qui se tramait dans les coulisses du Pouvoir, son ignorance et sa bêtise rendaient son affection instable. Pour peu qu'on était un politicien habile -et Voldemort ne doutait pas de faire partie de ceux là- on pouvait facilement la manipuler et lui faire lapider demain les héros qu'elle aimait hier. L'inverse : la faire porter aux nues une personnalité qu'elle avait haï par le passé était plus rare, mais possible dans des circonstances exceptionnelles, et tout laissait à croire que le contexte actuel en faisait d'excellentes. Le peuple terrifié se bousculerait pour se ranger sous la bannière qu'il penserait seule à pouvoir lui apporter le Salut. Ce recrutement de masse serait contraire à toutes ses convictions, puisque les Mangemorts étaient (normalement) rigoureusement sélectionnés selon certains critères, rendant leur Cercle assez fermé. Mais le combat titanesque qui s'augurait tolérait qu'on accepte n'importe quelle paire de bras qui se présenterait, qu'importe son origine. Il serait toujours temps de faire le ménage plus tard, quand la guerre serait terminée...

- Le propriétaire de ce manoir a fait couper l'électricité il y a longtemps, siffla Voldemort, reparti à l'étude des cartes sitôt qu'elle avait fini de parler. Ses yeux au regard incisant se détachèrent de la Russie pour s'ancrer à celui de la voyante avec une lueur d'ironie dans la pupille. J'espère que tu as déjà suivi de près des documentaires sur la vie quotidienne des Moldus avant les progrès fulgurants de leur technologie, sibylle.

Son horrible sourire de serpent vint accentuer la moquerie de ses propos avant qu'il affirme qu'il transmettrait la liste à l'un de ses serviteurs dans la journée. Lord Voldemort comptait bien manifester une fois de plus son antipathie à l'héritier Malefoy en lui confiant cette tâche ingrate. Mais le relooking du vieux manoir à l'odeur de moisi et les conditions de vie moyenâgeuse qui attendaient son hôte n'avaient pas le monopole de l'esprit du Seigneur des Ténèbres, infiniment plus préoccupé par ce qu'il venait d'apprendre sur le Nanuak.

Un artefact capable d'être son propre gardien en rendant les gens qui l'approchaient aussi obsédés que la famille qui vivait dans son voisinage permanent... Une tactique de défense redoutable contre tout ce qui vivait. Rares en effet étaient les créatures capables de s'emparer du Nanuak qui n'éprouvaient aucun désir. Ses Mangemorts étaient humains, tous succomberaient à l'enchantement du Nanuak à peine entrés dans son périmètre d'action, sans compter qu'il savait avoir dans ses rangs quelques spécimens à la sexualité déjà trop débridée sans ça, aristocrates libertins perdus depuis longtemps dans les abimes de la luxure ou pauvres types incapables de résister à leurs bas instincts. Pour Voldemort, que tout contact humain répugnait, la sexualité était quelque chose d'avilissant, qu'il jugeait indigne de lui et de son esprit supérieur. Il ne s'y était livré dans sa jeunesse que par volonté de procréer pour pérenniser le sang de Salazar Serpentard et ses expériences avaient permis à trois filles de voir le jour. Alexandra, Coralie et Hedwige. Ces aventures avaient révélé un nouvel élément qui le distinguait de ses congénères : quand beaucoup d'humains étaient prêts à tout pour un moment de plaisir, lui avait détesté ça et avait été pressé que ça se finisse. L'acte charnel impliquait de se dévoiler aux yeux de l'autre, au moins en partie, ce qui ne pouvait plaire à une personnalité hautaine et secrète comme la sienne. Il l'avait fait parce qu'il s'était convaincu que c'était nécessaire, puis avait abandonné les mères une fois ses objectifs atteints. Le sentiment de supériorité écrasant qui l'habitait en permanence lui faisait paraître la sexualité comme une pratique indigne de lui, qui en plus le forçait à reconnaître quelque part la femme choisie comme d'un rang presque égal au sien. Or Gardienne des Éléments ou pas, fille issue des plus grandes familles de sang-pur anglaises ou pas, nul ne pouvait être l'égal de Lord Voldemort. Découvrir l'existence d'une technique de magie noire permettant de vaincre la mort, les Horcruxes, lui avait aussitôt fait regretter d'avoir partagé son précieux sang, d'avoir cherché l'immortalité par le moyen le plus abêtissant qui soit : la procréation. Le seul qu'il connaissait à l'époque, mais aussi le seul que les individus de cette espèce qu'il méprisait et qui étaient dépourvus de tout talent pour s'illustrer par une entreprise plus noble connaissaient pour sauvegarder leur nom des méfaits de Chronos. Il s'était dit qu'il ne devait y avoir qu'un seul descendant de Serpentard, et, évidemment, que ça devait être lui. Il avait pensé à tuer sa progéniture, qui s'était finalement révélée utile à ses desseins avant de disparaître dans des fins tragiques qu'il n'avait même pas commandées. Cela ne faisait rien, la nouvelle de la mort de ses filles ne lui avait inspiré ni tristesse ni colère, ni joie. La plus parfaite indifférence avait accueilli l'annonce qu'on était venu lui faire, la même que celle qu'il ressentait toujours lorsqu'on venait l'avertir de la perte de tel ou tel de ses serviteurs. S'il devait ressentir quelque chose, c'était plutôt de la fureur si le défunt avait échoué dans ses ordres avant de périr. Ou, pour maintenant, de la colère à l'idée d'avoir perdu un pion dans la partie d'échecs meurtrière qu'il se livrait avec Satan.

- Le diable..., répéta Voldemort pour lui-même, se remémorant les dires de la voyante. Décidément, faut-il donc qu'Il me nargue dans tout ce que j'entreprends... Je pourrais y aller moi-même...

Ses longs doigts blafards, qui reposaient sur le bureau, avaient l'air de serres d'oiseau de proie. Ses yeux ne quittaient pas la région indiquée un peu plus tôt par le pendule de Cassandre, comme s'il espérait à son tour avoir une vision ou être aspiré par la carte pile dans le village espéré. Aucun de ses Mangemorts ne sauraient résister à l'enchantement qui protégeait le Nanuak. Tous connaissaient les pulsions dégradantes du sexe. Augustus aurait pu être le candidat idéal s'il n'était celui qui avait la sexualité la plus dérangée de tous -qui de mieux placé qu'un fous pour aller chez des fous ? Mais il valait mieux ne pas y penser trop sérieusement. Le seul en qui le Seigneur des Ténèbres avait suffisamment confiance pour réussir c'était en lui-même qui faisait bien plus que mépriser ce qu'il considérait comme quelque chose de terriblement futile et réservé aux pauvres esprits incapables de trouver du plaisir autrement que par la friction de la chair dans la chair. Parmi tous les fardeaux de la condition humaine dont la magie noire l'avait débarrassés se comptait le désir. Ce qui faisait de lui le plus apte à résister au Nanuak Russe. Mais si l'enchantement était tout de même le plus fort et le forçait à s'adonner à ces pratiques qu'il rejetait comme indignes de son sublime intellect, trop précieux pour s'égarer dans ces joies terrestres ? Le Lord ne voulait pas prendre un tel risque, mais le temps lui était compté. Satan devait chercher Lui aussi les Nanuaks de son coté... Alors qui envoyer ? Déjà existait-il une créature capable de ne pas céder au désir ? Un Ange peut être... D'après certaines croyances ils avaient un corps, mais n'étaient que purs esprits pouvant fort bien se passer de l'acte de fornication... Mais capturer un ange et l'obliger à obéir promettaient patience et complications, et Voldemort ne se sentait pas à endurer l'un ou l'autre, la situation était déjà suffisamment complexe comme cela. En plus il était purement ignorant de la sexualité chez les anges. Un inferi alors ?.. Cela lui semblait déjà une meilleure piste.

- Sibylle, fit-il en daignant enfin lui accorder son entière attention. Crois-tu qu'un inferi pourrait faire l'affaire ? Ce ne sont que des cadavres, des marionnettes sans volonté ni pensée, et conséquemment, sans désir. Ils me paraissent les serviteurs les plus appropriés pour résister au Nanuak... Accompagnés de quelques uns de mes Mangemorts pour tendre un piège à la famille, si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : 25 ans

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Actuellement capturée chez Voldemort =(

Métier/Activité : Actuellement voyante privée de Voldemort =(

Statut du sang : Sang mêlé

Baguette : Bois de bouleau, couleur beige, très résistante à la flexion. 26.4 cm et ventricule de dragon !!

Patronus : Belette

Epouvantard : Voldemort qui la torture

avatar
Voyante humaine au service du Bien
Cassandre Rosenberg
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Lun 23 Juil 2012 - 16:55

Spoiler:
 

    Pas d'électricité, pauvre Cassandre comment allait-elle faire non seulement elle aurait déjà du mal à vivre sans magie mais en plus elle n'aurait même pas tout ce qui facilitait la vie de ces pauvres moldus qui ne peuvent pas se servir d'une baguette Sad son séjour promettait vraiment d'être un enfer, surtout que son hote n'avait pas l'air de vouloir beaucoup lui faciliter la vie Sad et quand elle l'aurait assez servi il voudrait sans doute la tuer voila pourquoi elle devait tenter de gagner du temps et essayer de ne pas dire tout ce qu'elle savait d'un coup, mais comment garder des informations pour soi quand l'autre sait lire dans les pensées ?? oui Cassandre était bel et bien dans de beaux draps

    Tant pis elle aviserait de toute façon elle n'avait pas le choix. Peut être qu'il finirait par prendre pitié et lui faciliterait la vie par exemple en demandant à un mangemort de nettoyer son linge Sad
    La jeune voyante se retint de pousser une exclamation quand vous-savez-qui dit qu'il pourrait aller chercher ce nanuak lui même. Cela voulait donc dire qu'il n'avait plus aucun désir sexuel !! plus aucun au point de penser qu'il serait immunisé contre le pouvoir du nanuak Shocked Cassandre était partagée entre deux pensées "ouf je n'ai rien à craindre !!!" et ""le pauvre quand même Shocked "

    Ne lui laissant pas beaucoup de temps pour s'appitoyer sur le sort de cet homme de toute façon inhumain et ne méritant rien de bon, Voldemort repris la parole et lui demanda ce qu'elle en pensait si un inferi allait chercher le nanuak. Cassandre resta quelques instants pensive, elle savait ce qu'était un inferi et l'idée d'en voir un rapporter un nanuak lui faisait froid dans le dos. Jamais de sa vie elle n'espérait en croiser un :pleure:


      Oui je pense que c'est une bonne idée :hum: dit elle enfin. Mais il ne faut pas oublier qu'une fois le nanuak sortit de la maison, il n'y a aucune raison pour qu'il cesse de faire effet. Donc il faudra faire très attention à l'endroit où l'inferi l'amène et il faudra également que vos mangemorts fassent attention de ne pas trop s'approcher de l'inferi et du nanuak s'ils ne veulent pas perdre la tête tellement ils auront envie...


    Tout à coup la jeune femme eut l'air très troublée et très paniquée. Dans le prolongement de ce qu'elle venait de dire, elle réfléchissait... et venait de se dire que si le nanuak venait ici au manoir, alors il ferait sans doute effet sur elle pale elle s'imagina un seul instant vouloir sauter sur tout ce qui bouge (et tout ce qui bouge étant précisément l'homme en face d'elle...) et dit d'une voix très rapide :


      Enfin je pense que vous ou vos mangemorts devez bien connaître des sorts qui l'enfermeront pour l'empêcher de produire ses effets !! silent Sad car un inferi pourra l'enlever de ses protecteurs mais le nanuak a un énorme pouvoir pour qu'on oublie son existence. Si ses gardiens sont morts, je ne vois pas comment il peut s'enfuir...


    Cassandre se demandait comment le nanuak pourrait s'enfuir puisqu'il n'avait pas de jambes scratch tant que ses gardiens existaient, ils arriveraient toujours à le retrouver grâce à l'instinct qui les poussait, mais si toute la famille était morte ? est ce qu'une arrière grand tante surgie de nulle part pourrait arriver, ou est ce que quelque chose d'autre irait le retrouver ? est ce que Satan et ses sbires pouvaient sentir qu'un nanuak était en danger ?? tant de questions pour lesquelles Cassandre n'aurait sans doute pas de réponse...

    Tout à coup, Cassandre attrapa le crayon et prit la carte sans se soucier de savoir si vous-savez-qui la regardait ou non : en effet elle était en transe. Les yeux perdus droit devant elle, elle dessina sur la carte sans même regarder ce qu'elle faisait. Au bout de 2 minutes de travail, le village était apparu sur la carte avec toutes les petites routes partant des plus grandes villes qui y menaient
Revenir en haut Aller en bas
Age du personnage : Qu'importe le temps qui passe lorsque l'on connait le secret de l'immortalité. Ou presque...

Nationalité : Britannique

Lieu de vie : Manoir des Jedusor

Métier/Activité : Oeuvre pour être le Maitre du Monde.

Statut du sang : Sang-mêlé

Baguette : Boif d'if, contient une plume de phénix.

Epouvantard : Lui même mort.

avatar
The Dark Lord
Inclinez-vous devant votre Maître.
Lord Voldemort
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   Ven 3 Aoû 2012 - 21:31

Comme la voyante le soulignait de façon tout à fait juste, le Nanuak continuerait peut être de faire effet une fois sorti du périmètre où il était resté caché durant tous ces siècles. A moins que les enchantements qui le protégeaient ne cessaient de fonctionner une fois qu'on était parvenu à l'en extraire. Après tout, le but de ces Reliques n'était pas de rester éternellement hors d'atteinte mais d'aider les méritants à se débarrasser de Satan s'il repointait son museau effrayant à la surface du globe. Partant de leur utilité, le Seigneur des Ténèbres songeait qu'il y avait des chances pour qu'elles se laissent manier par l'être qui serait parvenu à les récupérer sans tenter de lui nuire. Parce qu'elles l'y jugeraient dignes, ou quelque chose dans ce genre là. Dans sa vie riche en expériences magiques, Lord Voldemort avait suffisamment eu affaire à des utilisateurs de magie dite blanche pour imaginer aisément un tel scénario. Mais il allait réfléchir à un moyen d'isoler le pouvoir du Nanuak Russe de sorte qu'il ne puisse affecter personne le temps de son recel, au cas où. D'ailleurs, il ne pensait pas qu'il le conserverait au Manoir. Il lui trouverait un refuge encore plus difficile à trouver que les caches de ses précieux Horcruxes. Ce serait trop idiot de négliger les pistes évoquées par la sibylle qu'il avait faite capturée justement pour qu'elle le conseille durant le long périple qui menait aux Reliques légendaires d'Alpha. Il ne voulait plus commettre d'erreurs. La prochaine pourrait tout lui coûter. La victoire, le pouvoir et l'immortalité...

Aussi lorsque Rosenberg déroba la carte de Russie à son nez et à sa barbe, il n'eut même pas l'idée de lui aboyer dessus en comprenant qu'elle venait d'entrer en transe. Le plan très précis de la région où dormaient le Nanuak et son pouvoir fut tracé en quelques minutes durant lesquelles le ronronnement de la cheminée demeura seul à poursuivre son existence normalement.
Ses yeux rougeoyants fixés sur le croquis qui s'affinait un peu plus à chaque seconde, Lord Voldemort faisait silence et retenait sa respiration. Le chemin vers le Nanuak se précisait... Et il avait déjà un nom pour le parcourir. Même deux.
Drago Malefoy et Nancy Sykes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Oeil de la sibylle - chapitre 1 (sujet fini)
» L'oeil de la Sibylle, chapitre 2 (sujet fini)
» Revient au mistral [SUJET FINI]
» En route pour la gloire (sujet fini)
» "Lord Voldemort n'est pas un ingrat..." (sujet fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Necronomicon :: Autre part en Angleterre. Ou bien caché.... :: La maison des Jedusor :: Bureau du Maître-